Accueil Actualités Un fort sentiment de « perte d’autonomie » chez les maires, selon...

Un fort sentiment de « perte d’autonomie » chez les maires, selon le Cevipof

Le Cevipof a rendu publique son enquête, réalisée en coopération avec l’AMF et à sa demande, dessinant le portrait et l’état d’esprit des maires, dans le cadre de l’Observatoire de la démocratie de proximité.

Cette enquête, confirme que les maires sont inquiets et, pour beaucoup, touchés par une certaine lassitude. Ce qui se traduit dans l’un des chiffres les plus spectaculaires de cette enquête : un maire sur deux ne compte pas se représenter en 2020 – proportion qui atteint même 55 % dans les plus petites communes.

Ces chiffres portent sur les plus de 4 600 réponses renvoyées au Cevipof, qui a interrogé les maires, en ligne, entre le 12 octobre et le 3 novembre. Les questions portaient non seulement sur l’état d’esprit des maires, mais également sur leurs relations avec l’intercommunalité et leur position vis-à-vis des grandes réformes engagées par l’État.

Accéder à la synthèse de l’enquête

Accéder à la synthèse pour les maires des communes de moins de 500 habitants